Question 21

Si quelqu’un se trouve dans l’incapacité de jeûner le mois de ramadan pour des raisons de santé et si cette personne décède sans avoir pu récupérer son jeûne, QUELQU’UN D’AUTRE POURRAIT-IL LE FAIRE EN SON NOM OU ACCOMPLIR UN ACTE EXPIATOIRE DE CE JEUNE ?

Réponse de la Question 21

Lorsqu’un musulman meurt d’une maladie qui ne lui avait pas permis d’observer le mois du Ramadan, il n’est juridiquement pas responsable de cette rupture du jeûne et il n’y a aucun rattrapage ou compensation à faire à son nom.

l en est de même pour celui qui meurt pendant son voyage, ou juste après son retour de voyage, car sa mort précoce, constitue une excuse juridique bien fondée (par apport à l’éventuel sursis qu’il attendait pour le rattrapage de son jeûne).

Mais lorsqu’il néglige le rattrapage de son jeuneaprès sa guérison ou son retour du voyage, jusqu’à sa mort, il en deviendra dans ce cas, redevable de par sa négligence de son devoir. Et dans ce cas, il incombera à ses proches de le faire en son nom.

Le Prophète (Salla Lahou aâleyhi wa Sallam) a dit :
« Celui qui est mort, en ayant sur lui, un jeûne obligatoire, il incombe à son tuteur de le faire en son nom ».
Hadith authentique à l’unanimité.

Si son tuteur est incapable de lui rattraper son jeûne, il lui fera une expiation supportée par l’héritage du défunt. un demi Saâ, équivalant à peu près, à un kilo et demi par jour). Ceci est le cas d’une personne âgée, d’un malade incurable, incapables d’observer le jeûne. Il est ainsi pour une femme en état de menstrues ou de lochies, qui par négligence n’avait pas rattrapé son jeûne du Ramadan jusqu’à sa mort.

Et est considéré comme exempté de réparation, celui qui n’avait pas laissé un héritage, pouvant supporter cette compensation.

Allah (Azza wa Jall) a dit :
«Allah n’impose à aucune âme une charge supérieur à sa capacité ».

Sourate .AL Baqara .Verset 286.
Il a dit aussi :
«Craignez Allah donc autant que vous pouvez ».
Sourate. Taghaboune .Verset 16.


Et c’est à Allah qu’appartient la guidée.

 

 

 

>> Soutenez nos Actions pour Ramandan en Afrique de l’Ouest (Burkina Faso, Niger, Togo)

“Celui qui donne de quoi rompre le jeûne à un jeûneur, Aura L’équivalent De Sa Récompense, Sans Que Cela Ne Réduise En Rien De La Récompense Du Jeûneur

Rapporté Par Tirmidhy.

Faire un don général

Your Donation
Sélectionnez un moyen de paiement
Informations personnelles

Information de carte bancaire
Paiement sécurisé par SSL.

Total du don : 15,00€ Ponctuel