Question 19

QUEL EST LE JUGEMENT DE LA RETRAITE SPIRITUELLE (AL-IÎTIKAF) POUR L’HOMME OU LA FEMME ? Quand commence-t-elle ? Quand doit-elle finir ?

Réponse de la Question 19

Le retrait spirituel (al iîtikaf) est une Sunnah pour les hommes et les femmes.

Il a été rapporté du prophète (Salla LLahou Aâleyhi wa Sallam) qu’il faisait du retrait spirituel pendant le mois du Ramadan. Il a été aussi précisé que son retrait était dans les dix derniers jours (de Ramadan). Certaines de ses femmes entraient avec lui (pendant son vivant) et le faisaient aussi après sa mort (Salla LLahou Aâleyhi wa Sallam).

Ce retrait spirituel doit avoir lieu dans la mosquée où la prière en groupe est observée (quotidiennement).

Si les jours comprennent un vendredi, ce retrait doit si possible, avoir lieu dans une grande mosquée (où la prière du vendredi est observée ).

Il n’y a pas une date limite pour un retrait spirituel selon le plus authentique des avis de savants et le jeûne n’est pas une condition, même s’il y est considéré comme étant le mieux.

La Sunnah dans le retrait spirituel, c’est de rentrer dans son lieu du retrait dès lors qu’on a pris la décision d’y entrer et d’en sortir lorsque l’on a fini les nombre des jours qu’on avait décidé d’effectuer.
On a aussi le droit de rompre son retrait spirituel lorsqu’une nécessité l’impose, car il est après tout une Sunnah et non une obligation.

Mise à part le serment, on n’est pas tenu de le respecter.

En terme de mérite, il est conseillé de le faire dans les dix derniers jours du Ramadan, conformément au prophète (Salla LLahou Aâleyhi wa Sallam).

Il est conseillé à celui qui veut le faire, de rentrer dans son lieu du retrait , juste après la prière d’Al-Fajir de la vingt et unième journée, conformément au prophète(SAW), et sortir à la fin des dix jours( restants du mois).

Et mise à part le serment, il n’y a aucun inconvénient de le rompre en cas de nécessité. Il est aussi préférable d’avoir si possible, un coin de repos dans son lieu du retrait.

Il est recommandé à la personne en retrait spirituel, de faire beaucoup d’invocations, de lectures du Coran, et de prières dans les moments où elles ne sont interdites. Il n’y a pas d’inconvénient qu’une personne en retrait spirituel soit visitée dans son lieu du retrait par ses amis(ou sa famille), et ait des conversations avec eux. Certaines femmes du prophète(SAW) lui rendaient visite et causaient avec lui pendant son retrait spirituel dans sa mosquée . Il a même accompagné son épouse Safiyah(RAA) jusqu’à la sortie de la mosquée, lorsqu’elle lui a rendu visite.

Ce geste est une preuve de plus, sur la plénitude de son humilité et son bon comportement avec ses épouses. Que la paix et le salut de d’Allah soit sur lui .
Que la paix d’Allah soit sur notre prophète, sur sa famille, sur ses compagnons et sur tous ceux qui les ont suivis avec fidélité.

 

>> Soutenez nos Actions pour Ramandan en Afrique de l’Ouest (Burkina Faso, Niger, Togo)

“Celui qui donne de quoi rompre le jeûne à un jeûneur, Aura L’équivalent De Sa Récompense, Sans Que Cela Ne Réduise En Rien De La Récompense Du Jeûneur

Rapporté Par Tirmidhy.

Faire un don général

Your Donation
Sélectionnez un moyen de paiement
Informations personnelles

Information de carte bancaire
Paiement sécurisé par SSL.

Total du don : 15,00€ Ponctuel