Question 18

QUEL EST LE JUGEMENT DE CELUI QUI AURAIT DES RELATIONS SEXUELLES AVEC SON ÉPOUSE DURANT LA JOURNÉE DE JEÛNE ?

Réponse de la Question 18

Un jeûneur qui a eu des relations sexuelles avec sa femme dans la journée du Ramadan, a l’obligation de rattraper son jeûne, de faire une expiation (semblable à celle) de Zihàr et (surtout) faire un sincère repentir pour le péché qu’il a commis.

Lorsqu’il est voyageur ou, il a une maladie ne lui permettant pas de jeûner, il n’encourt rien en ayant une relation sexuelle avec sa femme. Il aura seulement à rattraper le ou les jours dans lesquels, qu’il n’avait pas jeûné. il est permis au malade et au voyageur (qui remplissent les conditions) de ne pas jeûner, d’avoir en conséquence, le droit de manger, d’avoir des relation sexuelles.

Allah (Soubhanahou wa Taâla) a dit :
« Quiconque d’entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égale d’autres jours » Sourate. AL BAQARA .Verset 184.
Dans ce cas, une femme est aussi soumise au même jugement qu’un homme.

Lorsqu’il s’agit d’un jeûne obligatoire, elle a le devoir de rattraper son jeûne, de réparer sa faute (et de faire un sincère repentir).
Mais lorsqu’elle a une maladie qui ne lui permet de jeûner, ou elle est en voyage, elle n’aura seulement que rattraper son jeûne sans plus.

 

 

>> Soutenez nos Actions pour Ramandan en Afrique de l’Ouest (Burkina Faso, Niger, Togo)

“Celui qui donne de quoi rompre le jeûne à un jeûneur, Aura L’équivalent De Sa Récompense, Sans Que Cela Ne Réduise En Rien De La Récompense Du Jeûneur

Rapporté Par Tirmidhy.

 

Faire un don général

Your Donation
Sélectionnez un moyen de paiement
Informations personnelles

Information de carte bancaire
Paiement sécurisé par SSL.

Total du don : 15,00€ Ponctuel