Question 13

EST-CE QUE LE SAIGNEMENT NASAL OU AUTRES COMPROMETTRAIT LE JEÛNE ? EST-IL PERMIS DE FAIRE UN DON OU DES PRÉLÈVEMENTS DE SANG DURANT LE JEÛNE DU RAMADAN ?

Réponse de la Question 13

Le saignement d’un jeûneur, tel que le saignement du nez, la métrorragie (saignement au-delà des menstrues chez une femme) et autres, ne mettent pas en cause le jeûne.

C’est plutôt les menstrues, les lochies et la Hijàmah qui le mettent en cause.

Il n’y a aucune inconvenance qu’un jeûneur fasse un prélèvement de sang en cas de besoin médical.

Quant au don du sang, compte tenu du principe de précautionil serait préférable que cela ne soit fait qu’après l’heure de la rupture du jeûne car, c’est une opération nécessitant souvent de perdre une importante quantité de sang, ce qui pourrait ressembler à une Hijàmah.


Et c’est à Allah qu’appartient la guidée.

>> Soutenez nos Actions pour Ramandan en Afrique de l’Ouest (Burkina Faso, Niger, Togo)

“Celui qui donne de quoi rompre le jeûne à un jeûneur, Aura L’équivalent De Sa Récompense, Sans Que Cela Ne Réduise En Rien De La Récompense Du Jeûneur

Rapporté Par Tirmidhy.

Faire un don général

Your Donation
Sélectionnez un moyen de paiement
Informations personnelles

Information de carte bancaire
Paiement sécurisé par SSL.

Total du don : 15,00€ Ponctuel