Question 11

LA RÉCUPÉRATION DU JEUNE  EST-ELLE OBLIGATOIRE POUR UNE PERSONNE AYANT SUBI DES SÉANCES DE DIALYSE, PERMETTANT DE FILTRER LE SANG ?

Réponse de la Question 11

Assalamou aaleykom,

Le jeûne du mois de Ramadan est obligatoire pour tout musulman pubére, homme ou femme. Mais cet acte relève du mérite pour les enfants de sept ans et plus, qui ont la capacité de l’observer. Ceux-ci sont tenus de s’y entraîner progressivement, de manière à instaurer
L’habitude du jeûne aisément, à l’âge adulte.
Comme pour la pratique de la prière, il appartient aux adultes d’initier les plus jeunes à jeûner, aussitôt qu’ils s’y sentent prêts.

Allah (Azza wa Jall) a dit:

« O les croyants ! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété. Pendant un nombre des jours déterminés. Quiconque d’entre vous est malade ou en voyage devra jeûner un nombre égal d’autres jours». Jusqu’à son propos (Soubhanahou wa Taâla) :«Le mois de Ramadan au cours duquel le coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuve claires de la bonne direction et du discernement. Donc, quiconque d’entre vous est présent en ce mois, qu’il jeûne ! Et quiconque malade ou en voyage, alors qu’il jeûne un nombre égal d’autres jours». .( Sourate .El baqara.V 183 à 185)

Le Prophète Mohammed (Salla LLahou aaleyhi wa Sallam) a dit :
«L’islam a été édifié sur cinq (piliers) : le témoignage qu’il n’y a d’autre divinité qu’Allah et que Mohamed (SAW) est son messager, l’établissement de la prière, l’acquittement de l’aumône, le pèlerinage à la Mecque et le jeune du mois de Ramadan ».

Hadith d’Ibn Omar (RAAM), authentique à l’unanimité.

Aussi la parole du prophète lorsque Djibril (Aleyhi essalam) lui avait demandé (la définition de) l’islam, et il a répondu : L’islam c’est de témoigner qu’il n’y a d’autre divinité qu’Allah, et que Mohamed (SAAW) est le messager d’Allah, d’établir la prière, d’acquitter l’aumône, d’observer le jeune du Ramadan, de visiter la maison (la Kaâba) qui sous-entend le pèlerinage, si cela est possible.

Hadith d’Omar Ibn Al-khatàb, rapporté par Mouslim. Les deux érudits (Boukhary et Mouslim), ont rapporté d’Aby-Hurayrah, un hadith du même sens. Il a été rapporté d’Aby-Hurayrah(RAA) dans les Sahihaynes (Boukhàry et Mouslim), que prophète (SAAW) a dit : « Quiconque qui a jeûné le Ramadan avec foi (en Allah) et espérance de sa récompense, ses péchés antérieurs seront absous (pardonnés).

Il a aussi été authentiquement rapporté du prophète (SAW) dans le hadith Qudsy qu’il a dit : « Allah (AWJ) s’exprime en disant :
« Toute œuvre de fils d’Adam lui a appartient, une bonne action aura dix fois sa valeur, (de récompense) jusqu’ à sept cents fois, excepté le jeûne, car il est certes à moi (seul), et que c’est moi qui (sais à quelle valeur je) le récompenserai. Il (Le jeûneur) a laissé son plaisir (sexuel), sa nourriture et sa boisson pour moi, (pour m’adorer).

Le jeûneur a deux joies :
Une au moment de la rupture de son jeune, et une autre lorsqu’il rencontrera son seigneur (pour cette inestimable récompense qui l’attend).
L’haleine du jeûneur chez Allah, est plus agréable que l’odeur du musc ». Hadith authentique à l’unanimité.
Les hadiths sur les mérites du Ramadan, et du jeune en général sont connus et nombreux.

 

 

   Celui Qui Donne De Quoi Rompre Le Jeûne À Un Jeûneur, Aura L’équivalent De Sa Récompense, Sans Que Cela Ne Réduise En Rien De La Récompense Du Jeûneur“

Rapporté Par Tirmidhy.

Faire un don général

Your Donation
Sélectionnez un moyen de paiement
Informations personnelles

Information de carte bancaire
Paiement sécurisé par SSL.

Total du don : 15,00€ Ponctuel